Lettre à François Hollande, Président de la République Française

Avec un grand merci à Geneviève M et Ludovic Michel qui m’ont éclairée sur la situation politique
et mes hommages à Boris Vian et François Morel qui continuent de m’inspirer, mort et vif.

Monsieur le Président

Je vous fais une lettre

Que vous ferez lire peut-être

Par vos communicants

Car votre allocution

Hier dans le p’tit écran

A la suite des élections

Était très désolante

Monsieur le Président

Qu’est ce que vous allez faire

Pour rester digne et fier

Devant le parlement ?

Dissoudre l’assemblée

Vos conseillers vous disent

Serait une bêtise

Autant nous condamner

Depuis vous à l’Élysée

Il pleut toute l’eau de la terre

Les gens sont très amers

Ils voudraient du beau temps

Vos femmes ont tant souffert

Qu’elles partent toutes en trombe

Qu’on se moque de vos bombes

Qu’on se fiche de votre air

Vous êtes prisonnier

De cette droite infâme

Et de tous les états d’âme

D’un PS mal mené

Demain de bon matin

Ouvrez donc votre porte

Jetez toute cette cohorte

D’politiciens de métier

Vous mendierez nos vies

Sur la route de l’Europe

Monet Delors pas top

Ça n’est pas suffisant

Fini l’europe – argent

L’europe financière

L’économie de la guerre

Les paradis de brigands

S’il faut trouver de l’euro

Prenez donc le leur

A ces banquiers d’malheur

Monsieur le Président

Si vous voyez Merkel

Dites lui qu’elle désarme

Qu’on verse trop de larmes

Qu’Europe était si belle.

Enlèvement d'Europe par le Titien

Enlèvement d’Europe par le Titien

Sylvie Andrieu, Paris le 27 mai 2014

Post scriptum : si la Présidence voulait bien être assez aimable de répondre à la lettre de mon amie Geneviève qui se bat avec son association pour le droit à mourir, merci pour elle

Publié dans Jukebox Tagués avec : , , ,
Un commentaire pour “Lettre à François Hollande, Président de la République Française
  1. Jean-Maurice GENSOUS dit :

    Il est heureux de constater qu’il reste encore quelques trop rares individualités pour résister avec talent à ces cohortes de brigands encostumés ou innommables voleurs qui n’ont qu’un seul talent : voler les pauvres gens pour s’enrichir honteusement . à quand une levée en masse de boucliers pour étriper ces beaux parleurs encravatés ,tous repris de justice pour escroqueries , aussi cyniques et menteurs les uns que les autres et avides de saigner aux quatre veines ce qui reste du peuple des laborieux ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*