Aurore

Europe_Poésie_2013_Aurore

L’aurore arrive au petit matin
Avance sans voix à pas de satin
Faut-il noircir l’azur ou blanchir le marine
Quand la grande ourse disparait derrière la colline

Les grenouilles ne coassent plus
Les grillons aussi se sont tus
Les mammifères sont endormis
Et puis la brume a fait son lit

L’aurore est toujours dehors
Dans l’aurore il y a de l’or
Pour pouvoir peindre l’océan
Et faire se lever le vent
L’aurore s’en va au petit matin
Emportant mes rêves chagrins.
© Sylvie Andrieu Europe en poésie 2013

Publié dans Prendre un verre Tagués avec :