Désir sidéral tiré par les cheveux

Ces jolies homophonies sont proposées par Gorgebleue.

grand-mère, si !

Derrière la vitre de la voiture de tête leurs lèvres murmurent, se sourient, se cherchent, s’effleurent, se reprennent, se jouent, s’unissent, se donnent. De dos, avec sa chevelure tirée en arrière, lissée sur les tempes, bondissant en queue de cheval par-dessus sa nuque dénudée, elle te ressemble.
Que rêvé-je ?
Qu’elle est toi, lors ange de mes nuits, lui est moi : ce trouvère trop léger qui peine à t’attirer dans son chant de gravité.

© Gorgebleue – février 2014

Publié dans Bar bouze Tagués avec : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*